Farag entame la saison en tant que numéro 1 mondial

L’Égyptien Ali Farag commencera la saison 2021-22 en tant que numéro 1 mondial masculin de squash après avoir dépassé son compatriote Mohamed ElShorbagy pour s’emparer de la première place à la suite de la publication du classement mondial masculin PSA ce mercredi 1er septembre.

Farag a vu son règne de neuf mois sur la première place mondiale prendre fin le mois dernier lorsque ElShorbagy a repris la place de numéro un mondial, mais l’élimination d’ElShorbagy en demi-finale de l’Allam British Open – combinée au parcours de Farag jusqu’en finale à Hull – a vu le classement changer de mains une fois de plus, Farag étant prêt à profiter d’un 21e mois au sommet du classement.

Le champion du British Open, Paul Coll, après avoir remporté son premier titre majeur, s’est hissé dans le top 3 pour la première fois de sa carrière, devenant ainsi le Kiwi masculin le mieux classé depuis Ross Norman, qui avait atteint la deuxième place en mars 1987. Coll a battu Farag en août lors de la finale masculine du British Open pour devenir le premier Kiwi à soulever le prestigieux trophée.

L’ascension de Coll à la troisième place voit Tarek Momen tomber à la quatrième place, tandis que Marwan ElShorbagy complète le top 5. Le reste du top 10 est inchangé, avec Karim Abdel Gawad (n°6), Fares Dessouky (n°7), Diego Elias (n°8), Mostafa Asal (n°9) et Joel Makin (n°10) qui conservent tous leurs positions.

Le Colombien Miguel Rodriguez reste à la 11e place devant le Français Grégoire Marche à la 12e place, qui gagne une place pour atteindre le meilleur classement de sa carrière. L’Indien Saurav Ghosal gagne deux places et se classe 13e, devant Mazen Hesham (14e) et Zahed Salem (15e).

Mohamed Abouelghar perd quatre places et se retrouve au 16e rang, tandis que Youssef Ibrahim atteint le 17e rang, son meilleur classement en carrière. Le Malaisien Eain Yow Ng a également atteint le meilleur classement de sa carrière à ce jour après une progression de quatre places à la 18e place. Il est le premier Malaisien depuis Ong Beng Hee en janvier 2013 à se classer parmi les 20 premiers.

Omar Mosaad perd deux places et se retrouve 19e, tandis que son compatriote égyptien Youssef Soliman fait son entrée dans le top 20 pour la première fois après une progression de 10 places.

L’Indien Kanhav Nanavati est le grand gagnant du circuit masculin. Il a gagné 212 places pour atteindre le numéro 483 après avoir atteint les quarts de finale du HCL SRFI Indian Tour – Chennai 3. L’Égyptien Mohamed Sharaf, quant à lui, a progressé de 208 places pour atteindre le numéro 487.

Si vous souhaitez d’autres infos sportives, n’hésitez pas à consulter le site annuairesportif.fr qui recense un nombre impressionnant de sites sportifs. De quoi trouver

Laisser un commentaire